Amplis de guitare à transistors ou à modélisations : quelles sont les différences ?

Après avoir effectué le premier achat d’une guitare, vous êtes maintenant à la recherche d’un ampli adéquat. Pour mieux illustrer le sujet concernant les amplificateurs, nous allons voir les caractéristiques des différents amplis, et voir comment bien manipuler son amplificateur.

Caractéristiques d’un ampli à transistor

Les amplificateurs de guitare à transistor sont nés dans les années 30, mais n’ont été réellement connus qu’à la fin des années 50. Opposé aux amplis à lampes, l’amplificateur de guitare à transistors ne possède pas la double fonction de boite à son et radiateur. Avec ce matériel, on évite que l’appareil chauffe, cela permettra de garder constamment la qualité du son même avec un volume qui fait vibrer les murs. Il faut aussi savoir que les amplis à transistors ne doivent pas être utilisés avec toutes leurs puissances.

Avec ses propriétés, l’ampli guitare à transistor a ses avantages : la facilité à accéder parmi les technologies. Il y a d’ailleurs une citation qui dit que les amplis de guitares à transistor sont pour ceux qui viennent de commencer à jouer à la guitare électrique. Son plus grand avantage, c’est qu’il est toujours proposé à meilleur prix que les autres types d’amplis. Ce qui fait qu’en cas de destruction, il sera facile à réparer. Il est aussi moins lourd comparé aux amplis à lampes.

Caractéristiques d’un ampli à modélisation

Ce type d’amplificateur est tiré de l’ampli à transistor. Mais comme son nom l’indique, c’est la version modernisée. Ce qui le différencie des amplis à transistors, ce sont les nouveaux effets intégrés permettant de modifier des sons avec un simple clic, ou mettre un potentiomètre pour ajouter un réglage de volume dans une boucle d’effet.

Il y a quelques-uns de ces amplis qui sont faits avec un pédalier, ce qui permet de modifier les sons avec les pieds, connus sous le nom de « pedalboard ». La majorité de ces amplis marchent sur des amplis à transistors. Mais actuellement, pour une qualité bien optimisée, les amplis à lampes, surtout utiliser à des fins professionnelles, sont équipés directement de pré amp à modélisations.

Comment bien manipuler son ampli ?

Comme il s’agit d’amplis, ils ont tous des points communs. Les réglages sont souvent les mêmes, surtout ceux qui sont souvent recommandés par l’ampli. Par contre, il y a des réglages spécifiques sur chaque ampli.

Généralement, chaque ampli est constitué de ces boutons. Ce sera en fonction d’eux que vous allez pouvoir régler votre son et ainsi trouver votre propre réglage.

– il y a les 2 canaux qui sont l’overdrive et le clair.

– on a également l’égaliseur qui est le réglage du son. (Grave, milieu et aigu)

– on voit le reverb pour l’amélioration plus précise du son. (Presque la même fonction que l’égaliseur)

– un master est le réglage général du volume de l’ampli.

Toujours plus d’effets : comment choisir un pedalboard ?
Comment choisir un accordeur-métronome pour guitare ?