Un aperçu de la musique des années 70

Dans les années 1970, la musique était plus diversifiée que jamais. Les fans de musique avaient le choix entre des centaines de styles et, au cours de la décennie, ils ont tous atteint la célébrité à différents stades. Dans les années 70, le funk, le jazz, le R & B, la pop, le hard rock, le soft rock et le disco se sont tous taillé une place dans le monde de la musique. Une autre jeune tendance musicale est également née à la fin des années 70 : le hip-hop. Pour les tourne-disques, les années 70 ont été un âge d’or. Ils étaient largement disponibles pour tout le monde, et il y avait un tourne-disque pour chacun.

La musique entre 1970 et 1971

Dans les années 1970, Elton John, qui venait d’Angleterre, et les Jackson, Five, de « Motown », alias Detroit, Michigan, faisait partie des musiciens célèbres. Les Jackson 5, avec Michael Jackson, âgé de 12 ans, ont captivé l’imagination du monde entier, de 12 à 19 ans. Pour la gloire en solo, Diana Ross a quitté les Supremes. Avec « Cracklin “Rosie”, Neil Diamond a fait un tabac, tandis que Simon and Garfunkel a impressionné les auditeurs avec “Bridge Over Troubled Waters”. La fin d’une époque est marquée par 1970. Les Beatles se dissolvent, souffrant de conflits internes. Tous deux ont pris des chemins différents sur des disques en solo. Le collectif le plus populaire au monde de tous les temps n’existe plus. Le monde de la musique pop et rock que les Beatles avaient changé à jamais ne sera plus jamais le même. Bien que le glam-rock et le jazz aient été occupés à repousser les limites, 1971 a été une année remplie de nostalgie pour la plupart. “Cette année, tous les anciens Beatles ont réussi, mais aucun n’a réussi plus que George Harrison, avec ‘My Sweet Lord’. Certains considèrent son coffret épique de 3 vinyles intitulé ‘All Things Must Pass’ comme le plus grand chef-d’œuvre de Harrison. Pour plus d’informations, cliquez ici.

En 1972-1973, la musique

1972 marque l’essor national de la ‘soul music’. À une époque, les groupes afro-américains sont devenus les cinq chansons les plus vendues aux États-Unis et 11 des 20 meilleurs albums. Les rockers américains ont évolué dans une direction beaucoup plus légère. Tous les singles sortis par Neil Young, Three Dog Night et America peuvent être décrits comme de la musique à l’écoute. En Grande-Bretagne, ce n’est pas le cas. Le glamour rock était comme Ziggy Stardust et T. en pleine force. Sur scène, Rex se pavane. Tandis qu’Alice Cooper s’occupait de ses concerts avec toute la pompe d’une pièce de Broadway basée sur Hell, Fireworks et d’autres résultats choquants amenèrent un retour au théâtre. ‘En 1973, le rock et la pop règnent en maîtres sur ‘Supreme’. La soul aussi était massif, avec des légendes comme Barry White, Stevie Wonder, et bien d’autres encore. Avec les Wailers et Jimmy Cliff en tête d’affiche, le reggae fait une percée aux États-Unis. Le premier Américain à obtenir un album de reggae à succès, Johnny Nash, un Américain, est sorti ‘Stir It Up’ et ‘I Can See Clearly Now’. Quelques groupes favoris ont toujours appartenu au rock, dont les Grateful Dead, les Allman Brothers et Led Zeppelin.

Musique de 1974 à 1975

Tant aux États-Unis qu’au Royaume-Uni, le succès d’Elton John s’est envolé. Lors d’un festival en Californie, 75 000 billets ont été vendus dans les heures qui ont suivi leur mise en vente. Après une interruption de près de dix ans, Bob Dylan réapparaît en concert. Un accident de moto en 1966 l’empêche de se produire, mais il est clair, une fois de retour que son talent soit déjà inégalé. Au cours de l’année, Frank Sinatra fait quelques apparitions, attirant un énorme public partout où il va. Après que tous deux aient tenté de sortir seuls, Crosby, Stills, Nash & Young se sont remis ensemble. Le deuxième album de Stevie Wonder, ‘Innervisions’, a été un grand succès et Roberta Flack a également profité de ses talents. Bruce Springsteen, jusque-là inconnu, est un diamant brut. Son troisième a éclaté après avoir lancé ses deux premiers albums dans l’obscurité. ‘En moins de deux mois, ‘Born to Run’ a rapporté plus d’un million de dollars. Des discothèques (ou discothèques) ont vu le jour dans tout le pays, gagnant de plus en plus de popularité avant même que le style ne soit repris par les radios. Les discothèques étaient faites pour danser ; on y jouait un rythme de basse et de tambour, principalement de la musique soul. Dans les cercles disco, Barry White, Gloria Gaynor et Van McCoy étaient des musiciens populaires. Avec la création de la World Jazz Association et de la Las Vegas Jazz Community, le jazz a connu un essor fulgurant. Lonnie Liston Smith, Quincy Jones, Eddie Harris et bien d’autres ont été parmi les pionniers du mouvement du jazz.

En 1976-1977-1978, la musique

En 1976, Aerosmith a été l’un des groupes les plus populaires, le chanteur Stephen Tyler attirant à plus d’un titre les comparaisons avec Mick Jagger. Grâce à son groupe Wings, Paul McCartney effectue une tournée mondiale. Cette tournée, qui avait commencé l’année précédente en Europe, s’est achevée par une tournée aux États-Unis, y compris au Canada, et a connu un grand succès. Pour la première fois, le punk rock s’est sérieusement imposé, avec des groupes comme les Sex Pistols et les Ramones qui se sont fait connaître. Leur comportement scénique fou et leurs arrangements décalés ont suscité à la fois des louanges et du découragement. En 1977, Kiss est devenu célèbre, attirant des foules de jeunes avec leurs costumes et leur thème hard rock. Les Commodores ont également connu le succès, avec des tubes R & B tels que ‘Brick House’ et How Much Love’.
Les Bee Gees ont fait irruption dans le monde de la musique, vendant plus d’albums que quiconque ne l’aurait imaginé. Ils sont devenus les précurseurs de l’ère du disco et en 1978, celle-ci battait son plein. La bande originale du film Saturday Night Fever s’est vendue à près de 30 millions d’exemplaires. Willie Nelson et Dolly Parton ont fusionné d’autres formes de musique avec leur pays. Parton était plutôt une pionnière de la pop country, tandis que Nelson a fait un mélange rock country de son cru.

 

 

Conseils pour apprendre les rythmes de la batterie
De quoi ai-je besoin pour commencer la batterie ?