Une chanson inédite des Beatles sur le nouvel album de Ringo Starr

Etant donné que deux des membres du groupe sont décédés actuellement, il semble inconcevable de les revoir ensemble. Pourtant, l’amour a rendu cet exploit possible.

Comment c’est arrivé ?

John Lennon, l’un des membres du groupe Beatles, a été assassiné le 8 décembre 1980. Peu avant cette date, il prévoyait de sortir un album solo : « Double Fantasy ». Jack Douglas, son producteur de l’époque a réécouté les démos de la préparation de l’album. Notamment celles des chansons qui n’ont jamais été enregistrées. « Grow old with me » en fait partie. Il fût surpris d’entendre les commentaires de John Lennon, qui étaient également enregistrés. Il y confiait que Ringo serait meilleur interprète de la chanson. Cette confidence a poussé Jack à faire écouter la chanson à Ringo, et il l’a même encouragé à la faire vivre. Bouleversé par tant de révélations, l’album de Ringo Starr fut destiné à faire honneur à son ami.

Réunir les quatre garçons dans le vent :

À travers cette chanson donc, deux des membres du groupe Beatles sont de nouveau réuni par la musique. John Lennon a écrit la chanson et Ringo Starr en est l’interprète. Pour les deux autres membres du groupe, Ringo a eu l’idée d’appeler son ami Paul Mc Cartney pour jouer la basse. Il a bien sur accepté cette invitation. Quant au dernier membre du groupe, George Harrison, Jack a eu l’idée de rajouter une ligne dans la chanson qui fait référence à lui, de même que dans l’arrangement qui a été fait selon son style. Ainsi, d’une manière ou d’une autre, même si certain n’y sont pas réellement, le groupe est réuni dans le nouvel Album de Ringo Starr.

Grow old with me ?

À part le fait qu’elle ait été écrite par John Lennon, cette chanson a bien plus d’atout pour réussir ainsi à réunir tous les membres du groupe mythique. C’est une chanson qui parle d’amour. Un amour qui grandit avec le temps, et qui ne s’estompe jamais. Cela peut concerner l’amour entre deux personnes, tout comme cela peut traduire l’affection entre les membres du groupe. La chanson tombe à pic dans cet album de Ringo Starr « What’s my name ? ». Cet album se veut être communautaire, car non seulement réunit un grand nombre d’invités ; mais il a également décidé de ne pas l’enregistrer dans les studios traditionnels. Il a été enregistré dans son home studio, où aucune séparation n’existe pour la musique qui rassemble.

Coldplay : pourquoi ça marche autant ?
Zoom sur Jean-Baptiste Guégan, le sosie vocal de Johnny Hallyday